Barcelone par les livres: la littérature en Catalogne

littérature catalogne

Barcelone par les livres

La littérature Catalane est d'une incroyable richesse. Dans cette ville prodigieuse les écrivains semblent l’être tout autant. De l’imagination, de l’humour et de vraies histoires.. Vous l’avez compris c’est exactement l’inverse de la littérature française du moment..
De la grande, de la vraie littérature et encore beaucoup de surprises à venir car ces écrivains sont jeunes et bien vivants..

 

"La ville des prodiges" Eduardo Mendoza (1986) : le best-seller sur l’épopée fondatrice de Barcelone. Un jeune homme inculte arrive en ville au tournant du siècle, lors de l’Exposition universelle de 1888. Il fera fortune. Truculence et émerveillement sont au rendez-vous de ce chef d’œuvre de la littérature mondiale. Si vous ne deviez lire qu'un seul livre d'un écrivain catalan...

 

"Meurtre au comité central et Hors jeu" Manuel Vásquez Montalbàn (1999) : où Pepe Carvalho, un détective privé et philosophe, mène l’enquête dans la société policière de Franco, avant de quadriller et de dépeindre Barcelone, la ville olympique, noyée dans les spéculations financières. Pepe Carvalho, désormais orphelin, sera votre meilleur guide pour découvrir Barcelone et notamment ses meilleurs restaurants. A noté également un petit recueil de toutes les recettes de cuisine de Carvalho.

 

"Olivetti, Moulinex, Chaffoteaux et Maury" de Quim Monzó (1980) : seize nouvelles d’un enfant terrible de la littérature catalane, bercé entre le souvenir des dimanches en famille, les rendez-vous manqués, la lettre incendiaire d’une ex, les petits et les grands maux d’un homme qui se cherche.

 

"L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafon (2001). Dans une Barcelone de l'après-guerre, marquée par la défaite, la vie difficile et les haines qui rodent toujours... Un récit fantastique dans la pure tradition du "Fantôme de l'Opéra" ou du "Maître et Marguerite". Carlos Ruiz Zafon est né à Barcelone en 1964. Après un bref passage dans le monde de la publicité, il se consacre à l'écriture et obtient en 1993 le prix Edebé, prix littéraire de jeunesse espagnol. L'ombre du vent a obtenu le prix planeta. Carlos Ruiz Zafon vit à Los Angeles.

 

"Rites de mort" Alicia Giménez-Bartlett (1996) : à chaque fois, l’histoire se répète : le violeur masqué agit, de nuit, dans les faubourgs de Barcelone. Sa jeune victime de petite taille porte une marque en forme de fleur au bras. Flanquée du belliqueux sous-inspecteur Garzón, Petra Delicado mène l’enquête. Et devient, avec beaucoup d’humour, la nouvelle recrue du polar espagnol.

 

"Le cahier gris" Josep Pla (1966) : en 1918, pour cause de grippe espagnole la faculté de droit est fermé ce qui contraint Josep Pla à revenir chez ses parents à Palafrugell. A 21 ans, écrivain débutant, il décide de tenir un journal, le cahier gris. La chronique libre, spontanée, enthousiaste d’un jeune homme partagé entre village et capitale, vie rangée ou débridée, professeurs et artistes, mythes et réalités de Barcelone.

 

"La place du diamant" Mercè Rodoreda (1962) : Natàlia alias Colemeta travaille dans une pâtisserie du quartier de Gràcia. Elle se marie, élève ses enfants et devient femme de ménage. Elle perd son mari milicien dans l’armée républicaine avant de connaître la faim et le désespoir. Elle se remarie avec l’épicier du coin durant la IIe République.

 

"Nada" de Carmen Laforet, roman qui en 1944 valut à son auteur agée de 23 ans le premier des prix Nadal. Elle n’écrira plus aucun roman par la suite.

 

"Le goût de Barcelone".(Edition Le petit mercure)(2003) Barcelone est le théâtre de certains romans, ou simplement une évocation dans des livres de voyages ou des souvenirs dans ce petit recueil qui rassemble fort habilement des textes d’écrivains sur cette ville. La Movida vu par Théophile Gautier, Eduardo Mendoza, Montalban, Francisco Gonzales Ledesma, Paul Morand, Pedro Zarraluki et bien d’autres.

 

Plusieurs romans de Juan Marsé, peintures sans fard de la vie dans les quartiers pauvres de Barcelone sous le franquisme, notamment pendant l’après-guerre civile. Si te dicen qué caí, traduit en Français sous le titre Adieu la vie, adieu l’amour fut censuré et dut paraître au Mexique en 1973. 

 

La trilogie de Francisco Casavella , Le jour du watusi : fresque de la Barcelone de la fin du franquisme et de la transition qui se dessine au fil du récit de la quête d’ascension sociale d’un  jeune voyou dont la vie a commencé dans les  taudis de Montjuïch.

 

---------- 

Une liste exhaustive:

 

Casavella, Francisco (1963-2008)  

Les Jeux féroces / traduit de l'espagnol par Claude Bleton. Arles, Actes Sud, 2004. 279 p. 

Du vent et des bijoux / trad. de l'espagnol par Claude Bleton. Arles, Actes Sud, 2005. 495 p. 

Vientos y joyas. Barcelona, Mondadori, 2002. 
Le Langage impossible / traduit de l'espagnol par Claude Bleton. Arles, Actes Sud, 2005. 427 p. 

González Ledesma, Francisco 

Cinq femmes et demie / traduit de l'espagnol par Thomas Delooz. Nantes, l'Atalante, 2006. 380 p. (Insomniaques et ferroviaires).  

Le Dossier Barcelone / traduit de l'espagnol par Jean-Baptiste Grasset. Paris, Gallimard, 1998. 358 p. (La noire). 
Il ne faut pas mourir deux fois  / traduit de l'espagnol par Christophe  Josse. Nantes, l'Atalante, 2010. 348 p. (Insomniaques et ferroviaires). 

Méndez / traduit de l'espagnol par Christophe Josse. Nantes, l'Atalante, 2003. 184 p. (Insomniaques et ferroviaires)  Los Napoleones / traduit de l'espagnol par Jean-Jacques Fleury. Nantes, l'Atalante, 2001. 489 p. (Insomniaques et ferroviaires). 
Le Péché ou quelque chose d'approchant / traduit de l'espagnol par Isabelle Gugnon. [Paris], Gallimard, 2001. 493 p. (Série noire ; 2629). 
Un Roman de quartier / traduit de l'espagnol par Christophe Josse. Nantes, l'Atalante, 2009. 286 p. (Insomniaques et ferroviaires). 
La Ville intemporelle ou Le vampire de Barcelone / traduit de l'espagnol par Christophe Josse. Nantes, l'Atalante, 2008. 410 p.   

Dans la ville en chantiers / traduit du catalan par Marie José Castaing. Saint-Maurice-es-Allier, Tinta Blava, 2004. 103 p. (Domaine catalan, 2). 

Laforet, Carmen (1921-2004)  

Nada / traduction de l'espagnol par Marie-Madeleine Peignot et Mathilde Pomès ; révisée par Maria Guzmán ; avant-propos de Juan Manuel de Prada. Paris, Bartillat, 2004. 269 p.  

Marsé, Juan

Adieu la vie, adieu l'amour / traduit de l'espagnol par Claude Bleton. Paris, 10-18, 1996. 400 p. (10-18. Domaine étranger). 
L'Amant bilingue / traduction de l'espagnol par Jean-Marie Saint-Lu. [Paris], C. Bourgois, 1996. 245 p.   Boulevard du Guinardó / traduit de l'espagnol par Jean-Marie Saint-Lu. Paris, 10-18, 1995. 124 p. (10-18. Domaine étranger).  

 

Martín, Andreu   

Barcelona connection  / traduit de l'espagnol par Jean-François Carcelen et Georges Tyras. [Paris], Gallimard, 1998. 289 p. (Série noire, 2499).   

Bien sous tous rapports / traduit de l'espagnol par Georges Tyras et Jean Vila. [Paris], Gallimard, 2005. 343 p.  (Série noire, 2727).   

Jésus aux enfers / traduit de l'espagnol par Georges Tyras et Jean-François Carcelen. [Paris], Gallimard, 1996. 350 p. (Série noire, 2436). 

 

Mendoza, Eduardo

L'artiste des dames / traduit de l'espagnol par François Maspero. Paris, Éditions du Seuil, 2002. 300 p.  

Sans nouvelles de Gurb / traduit de l'espagnol par François Maspéro. Paris, Éditions du Seuil, 1994. 125 p.  (Point virgule, 143).  La Ville des prodiges  / traduit de l'espagnol par Olivier Rolin. Paris, Éditions du Seuil, 1988. 405 p.  

 

 

Monzó, Quim  

Mille crétins : nouvelles / traduites du catalan par Edmond Raillard. [Paris], J. Chambon ; Arles, Actes Sud, 2009. 147 p.

 
Porcel, Baltasar (1937-2009)  

Quelques châteaux et toutes les ombres / traduit du catalan par Juan Vila. Arles, Actes Sud, 2010. 366 p. (Lettres hispaniques). 

Rodoreda, Mercè (1909-1983)  

La Place du Diamant / traduit du catalan par Bernard Lesfargues. [Paris], Gallimard, 1996. 231 p. (L'étrangère).  

 

 

Pour aller plus loin:

- Le site de Joan Ducros

Une carte amoureuse de Barcelone de Sophie Savary 

 

Nous vous recommandons

Pour faciliter votre séjour à Barcelone: ces quelques services ou encore idées de choses à voir..

    Hôtels en centre-ville
    Nos hôtels préférés

    Juste pour  vous, cette sélection de nos hôtels favoris dans le centre de Barcelone. Se loger dans le centre permet de partir à la découverte des principaux lieux d’intérêts de la ville simplement à pied. 

    Location d’Appartements!
    Comme à la maison

    Pour des familles ou des groupes d’amis, la location d’appartements entièrement équipés est une solution des plus économiques. Laissez-vous séduire par la qualité de nos offres. 

  • Circuit à arrêts multiples de Barcelone : d'est en ouest
    A partir de
    27€

    Découvrez Barcelone à votre rythme, avec un circuit à arrêts multiples d'un ou de deux jours. Proposant deux trajets reliés entre eux, ce circuit est le meilleur moyen de se déplacer dans Barcelone...

  • Prochain match du Barça

    La Liga Tickets - 20/04/2014

  • La Carte Barcelone
    Pour 2, 3, 4 ou 5 jours consécutifs..

    Découvrez tout ce que Barcelone peut offrir avec cette carte touristique, profitez de réductions, bénéficiez d'entrées gratuites et d'offres relatives aux principales attractions de la ville.

2 commentaires

  1. oui c'est autre chose que les écrivaillons français - barcelone (27 mai 2011 - 11:01)

    Nous seulement ils ont de l'humour et le sens du roman, mais ils ont la plus belle ville du monde "Mondial"..

  2. Montalban, Mendoza.. - MP (15 mars 2011 - 09:15)

    incroyable la qualité des écrivains catalans: Montalbàn, Mendoza, monzo, Zafon.. fou non?

Votre commentaire a bien été enregistré et sera publié après modération.

Fermer